Pinsac

Blanzaguet – Signature avec la Fondation du Patrimoine

Samedi 29 Septembre a eu lieu la signature de la convention avec la Fondation du Patrimoine afin de recueillir des fonds pour la restauration complète de ce bel édifice.

Étaient présents Monsieur Bernard Bienamè Représentant la Fondation du Patrimoine, Monsieur Régis Villepontoux Maire de Pinsac, Madame Isabelle Tillol Présidente de l’association « Les amis de Blanzaguet », Monsieur Terlizzi Vice-Président Cauvaldor pour la Culture et le Patrimoine, Monsieur Denjean curé de Souillac, Monsieur Michel Miras 1er adjoint de la commune, Monsieur Jean Lachièze conseiller municipal et une trentaine d’habitants du hameau de Blanzaguet et de Pinsac.

Après le mot d’accueil de la Présidente de l’association, Monsieur Bienamè rappeler l’importance de l’action de la fondation pour la restauration de notre patrimoine. Il le faisait avec une réelle émotion dans ce lieu où il s’est souvenu être venu s’y baigner étant enfant.

Régis Villepontoux a fait savoir que le conseil municipal avait pris la veille 28 septembre la décision de faire la demande *d’inscription aux Bâtiments de France pour l’église Saint Germain de Blanzaguet. Dans la foulée il sera procédé par un.e architecte agrée par les Bâtiments de France à un diagnostic complet. A l’aide de ce diagnostic on  travaillera en lien avec l’association sur un phasage des travaux sur plusieurs années pour aboutir à une restauration extérieure et intérieure complète.

Bien entendu, la commune ne pouvant pas s’engager seule sur ce vaste chantier, les dons recueillis via la Fondation sont essentiels et vitaux. A ce jour on peut dire que nous avons déjà recueilli prés de 10 000€ de dons mais c’est bien sur insuffisant.

Grace au lien ci-dessous vous pouvez faire un don vous même ou vous pouvez en parler à des amis. N’hésitez pas à la faire connaitre.

//www.fondation-patrimoine.org/59143

  • Inscription aux BF ne veut pas dire Classement aux BF. C’est une étape inférieure qui n’est pas contraignante comme la dernière, mais qui permet cependant de pouvoir continuer à prétendre à des subventions chaque année.